Grand succès de l’ouverture de la saison messine des rencontres littéraires du 7 septembre!

Pour la première rencontre littéraire de la saison 2019/2020 sur Metz, nous avons eu le grand honneur de recevoir le Docteur belge Yves de Locht venu présenter son livre     Docteur rendez-moi ma liberté (Ed. Michel Lafon)  devant plus de soixante personnes acquises à la réflexion tellement d’actualité sur le droit de mourir dans la dignité.

Animée par Nicole FAESSEL cette rencontre avec l’auteur fut précédée de la projection d’un documentaire, Et si c’était vous, réalisé par Muriel BRINO, adhérente de l’APAC, et Aurore WEBER, et produit par l’association culturelle mosellane Arts’sociation

Ce film de 61 minutes, réalisé de façon inédite, traite un sujet qui nous concerne tous : la fin de vie. Il aborde, sous forme d’enquête, les différentes alternatives que la société nous propose pour quitter ce monde, quand la douleur ou la dignité humaine atteignent leurs limites propres à chacun.                                        A travers des témoignages de médecins, de malades ou de leurs proches, d’artistes nationaux et de religieux, le documentaire a informé le nombreux public de façon concrète, approfondie et claire sur les différents aspects de choix de fin de vie : les soins palliatifs, l’euthanasie, le suicide médicalement assisté, le suicide et l’aide à mourir pratiquée illégalement dans les centres hospitaliers.

À l’issue de la projection, un échange passionnant s’est engagé avec le Docteur Yves de Locht abordant, dans son livre, et sans détour, les actes de fin de vie auxquels il a eu recours auprès de nombreux patients, dans le cadre de la loi belge.                            Parmi ceux-ci figurent des Français, dont le nombre est « en augmentation ». Au nom de ce Wallon est désormais associé le terme d’euthanasie, “le geste le plus difficile à pratiquer pour un médecin”. Un mot, dont il sait l’emploi souvent tabou en France, mais dans lequel il préfère voir un sens noble. “Euthanasie vient du grec et signifie ”Belle mort”. 

A l’issue de ces plus de deux heures d’échanges et réponses données à bien des questions posées par le public, et une longue séance de dédicace, un banquet-Apéro dînatoire a réuni dans une ambiance festive et très conviviale les 35 personnes qui s’y étaient inscrites… Une rentrée donc remplie de belles rencontres et riches enseignements!

Ce contenu a été publié dans Rencontres littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *