Richard SOURGNES à Metz le samedi 11 mai 2019: dernière rencontre de la saison 2018/2019 de l’APAC

Alors que la pluie se déversait sur la ville en ce samedi 11 mai, c’est un bel après-midi de répit que nous a offert Richard SOURGNES lors de la rencontre que l’APAC lui  consacrait à l’occasion de la sortie de son dernier roman Du charbon dans les veines (Ed. Territoires témoins), et animée par Nicole FAESSEL.

Un pompiste et son copain Johnny sont employés dans une station-service du bassin houiller lorrain. Leur principale distraction sont les balades à moto. Les puits sont fermés, les commerces disparus et remplacés par des banques ou des assurances; ne restent que quelques bistrots où se retrouver… Pourtant ils l’ont dans la peau, ce bassin au ciel pas souvent bleu.   Soudain, le destin se pointe à la pompe… une belle inconnue surgit, suivie à la trace par deux hommes pas très sympathiques, voire inquiétants… et la vie des deux amis va basculer brutalement et prendre une direction inattendue et pleine de rebondissements. 

Du charbon dans les veines célèbre avec sensibilité et nostalgie un monde à l’abandon. L’échange fut riche d’informations données par l’auteur, tant sur son écriture que sur ses références littéraires et prochains romans en gestation. Nous avons ainsi eu le plaisir d’entendre l’une des nouvelles qui nourriront son prochain ouvrage, dont la musique, et plus particulièrement le Jazz, tiendra une place essentielle.Le public était nombreux, le partage de cet après-midi riche d’une belle convivialité, d’échanges, d’écoute… et de rires parfois.                                                                                                                                Le verre de l’amitié a précédé l’au-revoir et le retour, hélas, vers la pluie… mais avec un joli petit rayon de soleil dans le cœur! G.K.

Richard SOURGNES, journaliste au Républicain Lorrain pendant 32 ans, se partage aujourd’hui entre Metz et la région narbonnaise.
Ce contenu a été publié dans Rencontres littéraires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *