Poésie et musique… Rencontre avec Geneviève MOLL par l’antenne de Villers-lès-Nancy

L’antenne APAC de Villers-lès-Nancy a reçu le vendredi 7 février Geneviève MOLL dans le cadre d’une rencontre Poésie-Musique .

Geneviève Moll – Gene à la scène – est enseignante, mais elle préfère dire instit, à la retraite. Elle écrit des chansons qu’elle interprète en s’accompagnant à la guitare. Son alter- ego, sa sœur Marie-José, aux percussions, partage parfois ses chansons et les met en relief en soulignant leur musicalité et leur sens.

Le spectacle a lieu dans les salons du château de Madame de Graffigny où les spectateurs sont venus très nombreux au rendez-vous, la salle est comble.

Immédiatement les premières chansons nous plongent dans une atmosphère poétique, intimiste, au silence enchanté, propice au partage des émotions. Mais l’humour est là aussi, clin d’œil de l’auteure.

Les thèmes se croisent, se tissent au fil des chansons dans un cadre qui privilégie souvent la nature, la beauté et la grâce des arbres, de l’eau, des saisons, éléments parfois pris comme métaphores de la vie ou comme tremplins du bonheur de vivre, du rêve de paix, de l’amour. Ainsi les bords du Verdon ou du Lac de Madine inspirent l’idée que l’amour « file au fil de l’eau », que « rien ne se pose, rien ne dure » et qu’il faut profiter du moment. Carpe Diem! L’Ile de Bréhat, elle aussi, invite à la paix et au bonheur. Des impressions nostalgiques peuvent aussi émaner d’un paysage urbain comme celui de Lisbonne au crépuscule ou de Lisbonne et son tramway.

Plusieurs chansons sont liées à la mémoire de l’origine et de l’enfance. Une enfant « pied-noir » voit et vit une émigration sur laquelle elle s’interroge. Il lui faudra coûte que coûte construire le futur.

La mémoire ! Sa perte interdit les souvenirs qui permettent de se rappeler les « jours heureux » et de se rassurer. « Il n’y a plus personne dans les petits avions qui tournent en rond ». De l’absence de mémoire naît une profonde solitude irréversible… Une chanson poignante à l’émotion profonde. Aussi poignante est la chanson de celle qui monte chaque jour à la « Croix de Saint Jean » et qui, elle, a le malheur de se souvenir ! Sur son chemin de croix toujours recommencé, elle se sait irrémédiablement et désespérément seule, avant de mourir, seule. Allégorie de la vieillesse dans notre société ?

Revient aussi un leitmotiv inquiet dans plusieurs chansons. L’auteure craint que l’inspiration ne se tarisse : « ne m’abandonnez pas mes mots», « donnez-moi le fil ténu de l’existence pour rester dans la danse ». Elle va jusqu’à affirmer que « ses chansons roupillent » et « [qu’elle] n'[est] pas le genre de fille à les secouer ».

Si la poésie qui se dégage de l’écriture des chansons ne masque pas la solitude, le désespoir, elle est aussi le support de dénonciations parfois tragi-comiques de tout ce qui gâche ou empêche le bonheur de vivre. L’auteure revendique le droit à la différence des obèses, le devoir d’oublier l’épée de Damoclès, le bonheur d’enseigner.

Elle rêve de paix et revendique, par ses chansons, le pouvoir de « sauver la planète et les gens ». Elle a l’espoir et aussi la volonté que « la chanson contre les canons » ne soit pas qu’une formule.

La séance prend fin laissant le public sous le charme. Enthousiaste, il réclame un bis à deux reprises.

Gene et Marie José s’exécutent volontiers et terminent par deux chansons qui prônent paix, fraternité, tolérance et amour. Voilà un élan optimiste qui nous imprègne et nous réchauffe par les temps moroses que nous traversons.

Nous avons pu partager avec les deux artistes des moments de connivence chargés d’émotions tendres et fortes à la fois. Pour ces moments privilégiés, si rares, soyez chaleureusement remerciées Gene et Marie-José.

Merci aussi à Nicole Bardin-Laporte d’avoir permis et conduit cette belle séance. G.TANZI

Publié dans Rencontres littéraires | Laisser un commentaire

Sébastien BONMARCHAND – Léandre et Acacia, mariage compromis

Nous sommes dans une salle de spectacle actuelle. Un groupe de collégiens s’apprête à jouer l’histoire d’amour entre Léandre et Acacia, dans la Grèce antique. Ces jeunes comédiens ont répété toute l’année cette pièce écrite en alexandrins, ils sont stressés !

Ils vont nous jouer l’histoire de Léandre, jeune prince d’Athènes, qui est à la veille de son mariage avec la belle Acacia. Seulement, Emilios, le ministre de la guerre ,a ourdi un plan pour éviter ce mariage et épouser, lui-même Acacia, en envoyant Léandre à la guerre.
Tout est en place mais… que se passe-t-il ? Quelle est cette licorne qui vient s’adresser au public et lui annonce, en vers également, qu’elle vient du fond des âges et qu’elle va s’amuser à perturber ce spectacle ??

Léandre et Acacia, mariage compromis                                                                                 L’Harmattan Ed. / pièce en vers                                                                                                           84 pages / 12€

Se procurer l’ouvrage: Sur les sites marchands habituels et sur le site de l’éditeur : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=62307

Publié dans Publications des auteurs | Laisser un commentaire

Sébastien BONMARCHAND – Arentel et Ménéhould, anges en exil

Arentel et Ménéhould, anges en exil                                            Sébastien BONMARCHAND

Comme chacun le sait, les anges naissent à la maternité de Saint-Cloud. C’est ce qui est arrivé à deux jumeaux, Arentel et Ménéhould, en septembre 1983. On le sait car, comme tous les anges, un artiste rupestre avait écrit leur prénom sur leur cheville.                          La suite est beaucoup moins commune. Ils n’ont pas pu aller au Ciel et ont été adoptés par des mortels. Ça a causé une beau bordel, vous pouvez me croire. Le Chef était furibard.       Mais bon, ça, ce n’est que le début car cet oubli sur Terre a eu bien d’autres conséquences. Le Conseil d’Administration Divin s’en est mêlé et autant vous dire que, là-haut, les plans sociaux se sont enchaînés. Et sur Terre ? me direz-vous. Rien, ou presque. Juste un Pape qui démissionne et un Califat qui naît. Bref, découvrir le destin d’Arentel et de Ménéhould, c’est un peu découvrir notre monde ici-bas et visiter l’autre, là-haut.

Roman                                                                                                                                                  180 pages / La P’tite Hélène Editions / 18€                                                                                       Se le procurer : Amazon, FNAC et autres sites marchands, ainsi que sur le site de l’éditeur : https://www.laptiteheleneeditions.com/boutique/arentel-et-menehould-anges-en-exil.html

Publié dans Publications des auteurs | Laisser un commentaire

Le choix du cœur de Marc SAIZONOU… une bien mystérieuse histoire

C’est une rencontre bien sympathique et riche en découvertes culturelles que nous a offert Marc SAIZONOU le samedi 1er février, à Metz, lors de la présentation de son dernier livre Le choix du cœur (RROYZZ Ed.)

Nicole FAESSEL, meneuse habituelle et passionnée de débats, n’a pas failli à son talent de passeuse de mots, d’émotions et d’intrigues souvent portés par les livres présentés.

Voici donc, dans ce roman, une jeunesse béninoise enthousiaste et résolument optimiste, des tranches de la vie quotidienne pleines de tendresse, une histoire d’amour atypique entre un jeune métis, étudiant en médecine, et une étudiante qui dissimule assez bien un secret de famille…tel est l’histoire captivante que nous propose Marc SAIZONOU .

Lucette n’est pas une fille ordinaire. Elle provoque, énerve, déconcerte, intrigue. Elle fait de son mieux pour alimenter la haine contre elle. Mais voilà, la haine nécessite parfois une énergie hors norme. Du reste, peut-on vivre sans aimer ? Lucette répond à sa manière à cette interrogation. Elle a besoin d’une âme sœur pour tester sa capacité à résister à de fortes émotions, et pour aider son cœur à battre au bon rythme, celui de l’amour.

Que le lecteur ne la juge pas trop vite parce qu’il sait peu de choses à son sujet. Il sait d’elle le peu qu’elle a bien voulu lui montrer au fil des pages.

Il n’aura définitivement le droit de critiquer ses pas qu’après avoir mis ses pieds dans ses chaussures. Probablement la comprendra-t’il alors… mais le chemin sera long !!

À l’issue de la rencontre, et après la séance de dédicace assurée par l’auteur, un apéritif dînatoire auquel s’était inscrite une douzaine de personnes a permis que se prolonge cette fin d’après-midi dans une ambiance fort agréable et très conviviale. G.K.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

8e édition du Livre en hiver à Metz

Isabelle LAURENT et Gaston-Paul EFFA

Le samedi 18 janvier 2020 s’est déroulée, dans les grands salons de l’hôtel de ville de Metz, la 8e édition du Livre en hiver. Les marraine et parrain de cette édition étaient Isabelle LAURENT et Gaston-Paul EFFA pour leur livre écrit à quatre mains, édité chez Gallimard, Les parfums élémentaires.

Cinquante auteurs membres de l’APAC, mais aussi adhérents d’autres associations, indépendants ou édités par Sébastien WAGNER, responsable des éditions Les Paraiges, étaient réunis dans les grands salons de l’hôtel de ville de Metz pour une journée toujours riche de rencontres et d’échanges.

Thomas SCUDERI, Isabelle LAURENT, Gaston-Paul EFFA, Geneviève KORMANN et Hacène LEKADIR

Hacène LEKADIR, Geneviève KORMANN et Thomas SCUDERI

Lors de l’inauguration, cette année, l’adjoint à la culture, Monsieur Hacène LEKADIR, représentant Monsieur Dominique GROS, Maire de Metz, nous a fait l’honneur de sa présence. Humeur générale actuelle d’une période pré électorale, la présence de Monsieur Thomas SCUDERI, fidèle soutien de nos actions mais aussi candidat à la municipalité, a laissé s’immiscer, dans ce moment particulier de la journée, des échanges, certes inhabituels, mais très intéressants pour un public attentif aux divers discours. Nous ne remercierons néanmoins jamais assez la Municipalité de nous avoir offert, il y a huit ans déjà, l’opportunité de créer en ces beaux salons Le livre en hiver.

L’attachement appuyé aux livres, porte essentielle offerte à l’ouverture au monde et de l’esprit, porté par les paroles d‘Isabelle LAURENT et Gaston-Paul EFFA , confirmeront toujours notre obstination à travailler à la pérennité de ce salon annuel, espérant chaque année lui offrir une vitrine plus visible.

L’après-midi, la rencontre avec Isabelle LAURENT et Gaston-Paul EFFA, animée par Nicole FAESSEL, a su passionner un public attentif autour de leur ouvrage Les parfums élémentaires abordant, à quatre mains, l’importance mémorielle et originelle des parfums dans la vie selon l’homme et la femme que nous sommes, et la résurgence du passé qu’ils savent si souvent provoquer en nous. ..Cette part divine qui se cache en chaque chose et chaque être, comme l’énonce si justement Gaston-Paul EFFA.

Nicole FAESSEL, Isabelle LAURENT et Gaston-Paul EFFA

Certes, 64 livres seulement auront trouvé un lecteur durant les huit heures consacrées à la rencontre avec le public… mais bien 64 livres qui n’auraient pas été diffusés sans ce salon. Il m’importe toujours de ne retenir que l’aspect positif de tout évènement mis en place, au-delà du lourd travail en amont ayant simplement permis qu’il existe!

À l’année prochaine donc pour la 9e édition, espérant que la nouvelle municipalité saura suivre le renouvellement de ce partenariat désormais bien établi avec la ville.

Et merci encore à Isabelle LAURENT et Gaston-Paul EFFA pour leur soutien, leur gentillesse et bien sûr leur présence à nos côtés, mais aussi à Nicole FAESSEL et à tous les  auteurs présents et membres de l’APAC actifs m’ayant secondée dans l’organisation et l’animation de cette longue journée qui fut, pour moi, la première grande sortie post opératoire! G.K.

Télécharger (PDF, 1016KB)

Publié dans Manifestations | Laisser un commentaire

Eric BLANC – Le Petit Garçon au bord de la falaise

Eric Blanc                                                                                                                                    Le Petit Garçon au bord de la falaise

Maximilien Degriste, un peintre surréaliste oublié, échoue dans une station balnéaire de la baie de Somme, sous le crachin de novembre. Quel drame familial l’a-t-il poussé à fuir et à se remettre à boire ? Il se prend alors d’amitié avec Mathilde, une jeune caissière de supérette, qui le sauvera un temps du désespoir. L’occasion pour lui de revenir sur une vie de drames, d’errance et de doutes.

Eric BLANC vit et travaille près de Reims. Auteur compositeur de chansons, notamment pour le jeune public, il écrit des romans et des recueils de nouvelles. Le Petit Garçon au bord de la falaise est son premier ouvrage publié.

Le Petit Garçon au bord de la falaise                                                                                  232 pages                                                                                                                                            Format 21 X 14                                                                                                                                       ISBN : 978-2-37522-091-7
Editions Anfortas : https://www.editions-anfortas.com/

Disponible sur le site de l’éditeur au prix de 16,50€ (9,99€ en e-book), ou commandable en librairie ou sur les plateformes numériques marchandes habituelles

 

Publié dans Publications des auteurs | Laisser un commentaire

Maria DOYLE à Villers-lès-Nancy le vendredi 10 janvier 2020

Le vendredi 10 janvier l’ Antenne APAC de Villers-lès-Nancy a reçu Maria Doyle pour son roman « On ne voit bien qu’avec le Cœur »  publié aux éditions Plon et paru en septembre 2019.

Le public très nombreux, silencieux et très attentif, se retrouve dans les salons de Mme de Graffigny.

Nicole, après avoir exprimé, au nom de L’APAC, ses vœux à l’assistance, présente Maria Doyle et son œuvre autobiographique.

Puis quelques citations d’auteurs pour sensibiliser aux thèmes de l’ouvrage sont lues par Simone, Philippe, Francine et Ginette.

Suit une biographie rapide de Maria par Nicole.

Maria est née à Dublin le 6 mai 1965 dans des circonstances particulières et, à l’âge de 9½ ans, elle est frappée par la maladie de Stargardt, maladie héréditaire rare qui, après une perte progressive de la vision, amène inéluctablement à la cécité.

Après un court séjour dans une école pour aveugles – qu’elle fuit – Maria Doyle revient à Dundalk parmi les siens. Puis la musique prend une place importante dans sa vie, avec des séjours aux USA et de nombreux concours de chant.

Concerts, concours et tournées aux USA se succèdent avec bonheur. Succès au concours de l’Eurovision en Irlande en 1985.

Les années passent. Emmanuel, jeune Français mormon sonne un jour à sa porte. Miracle ! L’évidence intérieure qu’il sera son mari se réalise, ils se marient six semaines plus tard, vont vivre en France car Emmanuel est lunévillois ! Ils auront sept enfants, tous musiciens aujourd’hui.

Une autre vie commence certes, mais toujours éclairée par la passion de la musique et du chant…Les enfants ont grandi et Maria revient au chant. Continuer la lecture

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Marc SAIZONOU, invité des rencontres littéraires messines le 1er février 2020…

Samedi 1er février 2020 dès 15h30,

au restaurant « Chez la Marie »

1,rue du Pont Saint Marcel – Metz

la rencontre littéraire du mois sur Metz sera consacrée à Marc SAIZONOU,

autour de son ouvrage                  « Le choix du coeur » (RROYZ éd.)

                  La rencontre sera animée par Nicole FAESSEL.

L’auteur dédicacera ses livres à l’issue de la rencontre.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Maria DOYLE reçue par l’Antenne APAC de Villers-lès-Nancy au château de Madame de Graffigny le vendredi 10 janvier

Voici un destin étonnant que celui de Maria DOYLE, une petite Irlandaise devenue lorraine. Elle perd la vue à l’âge de 9 ans à cause d’une maladie génétique. Elle raconte son histoire dans un livre :On ne voit bien qu’avec le cœur” (éditions Plon).

Elle sera l’invitée des rencontres de l’antenne APAC de Villers-lès-Nancy le vendredi 10 janvier dans le château de Madame de Graffigny de Villers-lès-Nancy.

Animation: Nicole LAPORTE

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

8e Edition du Livre en hiver le samedi 18 janvier à Metz

En partenariat reconduit avec la municipalité de Metz, l’APAC – Association Plumes à Connaître – organise la 8e édition du « Livre en hiver » le samedi 18 janvier 2020, dans les salons de l’hôtel de ville.

Le parrain et la marraine, invités d’honneur, en seront Monsieur Gaston-Paul EFFA et Madame Isabelle LAURENT pour leur livre écrit à quatre mains Les parfums élémentaires (Ed. Gallimard). 

Le salon ouvrira ses portes dans les grands salons de l’hôtel de ville de 10H à 18H.

À 11H30 aura lieu l’inauguration officielle du salon, suivie d’un cocktail offert par la Municipalité.

À 15H se déroulera, dans le salon De Guise, la rencontre avec Gaston-Paul EFFA et Isabelle LAURENT, qu’animera Nicole FAESSEL autour de leur livre écrit à quatre mains                                     Les parfums élémentaires (Ed. Gallimard)

Nous vous espérons nombreux à les honorer de votre présence.

Publié dans Manifestations | 2 commentaires