Un fidèle adhérent et un ami nous a quittés au printemps…

Nous avons eu la tristesse d’apprendre la disparition d’un fidèle adhérent…             Emmanuel DECROIX nous a quittés au printemps, laissant dans une peine immense son épouse Hélène, sa famille, ses proches et tous ceux qui l’ont aimé.

Parisien d’origine, juriste à la retraite et auteur, Emmanuel DECROIX était venu s’installer au milieu de la forêt du massif vosgien après une longue carrière.Il avait, avec recul,  partagé, au travers de ses livres,  son analyse de la société, proposant à son lectorat des pistes concrètes pour un changement qui lui semblait inéluctable.

Je garde pour ma part, en tant que Présidente de l’APAC, le souvenir d’un homme ouvert doté d’une bonne humeur et d’un sourire permanents qui faisaient tant de bien quand on avait la chance de le connaître.

L’APAC, les membres du conseil d’administration, les adhérentes et adhérents l’ayant connu, s’associent au chagrin d’Hélène et de sa famille en cette douloureuse circonstance.

 “Soyez heureux et aimants                                                                                                            Pleurez si vous êtes tristes, mais ne gémissez pas                                                                   Espérez si vous le voulez, mais ne gémissez pas                                                                        Mais le mieux ne serait-il pas d’avoir la foi?                                                                                       Je vous aime.”       Emmanuel DECROIX

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un fidèle adhérent et un ami nous a quittés au printemps…

  1. Reverdy dit :

    Emmanuel, …un homme que nous avons eu la chance de connaître !
    Le meilleur voisin du monde, plein de bons sens, ouvert d’esprit, intelligent, observateur, à l’écoute, …il avait encore tant de choses à dire concernant notre société qu’il analysait sans cesse et qui nécessite de recevoir de profonds changements. Si seulement les influents de ce monde pouvaient, au moins, le lire !
    Nous ne l’oublierons pas !

Répondre à Reverdy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *